Author Archives: Jordan.M

  • 0

La communication vidéo pour tous avec notre équipe

Bienvenue à tous !

Vous êtes sûrement au courant, mais la communication vidéo est aujourd’hui au centre du marketing d’entreprise et de la création de contenu.

Le développement des réseaux sociaux, l’accélération des connexions internet, et l’accessibilité des nouvelles technologies ont donnés à la vidéo une place importante.

Le soucis c’est que depuis longtemps, nous avons l’image que la création vidéo est un processus extrêmement couteux . Mais aujourd’hui c’est le moment de changer cet à priori.

La communication vidéo pour tous

I) WZFprod et la communication vidéo pour tous

Quand j’ai développé la société WZFprod, ma principale envie était de lier ma passion qu’est la vidéo et le cinéma avec un moyen de gagner ma vie. Mais comme chaque gérants d’entreprise, il faut se rendre à l’évidence. Sans une politique spécifique de prix et de prestations nous ne pouvons pas avancer . Mais où se situer ?

Je n’ai jamais collé au fait que la vidéo, et la communication d’entreprise devait être réservée aux sociétés élites.

Oui la vidéo à un coût mais pas nécessairement exorbitant !!

C’est pour cette raison que je favorise les collaborations de longues durées plutôt que ce que l’on appelle « one shot » Pourquoi ?

Parce qu’une campagne efficace ne se limite pas à une seule vidéo. Il faut savoir prendre le secteur sur lequel on se situe et montrer qui est le patron !

Je préfère prendre part à l’aventure du développement d’une société plutôt que de la laisser se débrouiller avec les créations que l’on aura finalisées . Faire confiance à WZFprod c’est plus qu’avoir une réalisation professionnelle avec une équipe sympathique. C’est avoir un suivi après la production.

Et c’est cela le concept de communication vidéo pour tous !

 

II) Comment garantir une production avec des moyens limités ?

La base d’une production réussie n’est pas forcement d’avoir 50 000€ à placer dans une vidéo . Il faut étudier vos besoins ! Notre équipe ne vous proposera pas une réalisation avec un format Cinéma 5k si la diffusion se limite aux réseaux sociaux.

Nous vous proposerons différentes options. En vous présentant ses avantages et ses contraintes pour convenir de la réalisation de vos besoins, avec vos moyens . Tout est possible dans la limite du raisonnable si l’on sait s’adapter !

Avec une vision complète de votre stratégie marketing, nous pourrons définir le nombre de vidéos, les conditions de tournage. Mais également les ajustements nécessaires à sa bonne application.

communication d'entreprise wzfprod

III) Quels sont les créations disponibles ?

Chez WZFprod notre équipe de caméraman, d’ingénieurs du son, de monteurs etc pourront réaliser vos clips institutionnels, vos vidéos de présentations, visites virtuelles 360° etc…

Nous avons l’expertise de vous proposer la création de votre idée jusqu’à son upload sur les plateformes vidéos.

Vous organisez un événement ?

Faites confiance encore une fois à nos équipes pour venir et capter l’ambiance mais aussi interviewer les participants, et mettre en valeur le lieu de votre réception .

Vous pourrez même obtenir votre vidéo en 72h si vous le choisissez ! ( Et oui la réactivité fait aussi parti de nos compétences )

IV) Qu’attendez vous ?

Si vous pensiez que WZFprod était encore une agence parisienne à la recherche du plus gros contrat, rassurez vous ce n’est pas notre cas mais ce que nous pouvons par contre vous promettre c’est de mettre tout en oeuvre pour assurer la promotion de votre entreprise, en proposant des solutions selon votre budget et vos besoins

Alors qu’attendez vous ? Contactez nous pour plus d’informations.

 

Contactez nous


  • 0
community-manager

Community manager : Pourquoi faire appel à lui ?

Aujourd’hui nous allons vous faire découvrir une activité professionnelle qui est encore dans l’ombre mais qui devient essentielle dans la communication et le développement de la popularité d’une entreprise : le Community Manager.

Grace à cet article vous serez bientôt en mesure de comprendre le rôle de ce gestionnaire du web, mais également de saisir l’opportunité de faire un pas important dans votre présence web.

I) Pourquoi faire appel à un Community manager.

Dans un premier temps, commençons par expliquer la traduction du terme « Community manager » . Depuis presque 10 ans, l’explosion des réseaux sociaux a considérablement modifié les comportements de chacun, nous poussant sans cesse à donner notre avis, à partager nos impressions, mais également à recommander ce qui nous a marqué, choqué, intéressé…

Tout le monde est donc en quelque sorte « connecté » ensemble. Nous formons donc une communauté participatrice . Cela nous donne un pouvoir en tant que consommateur : le pouvoir de se faire entendre et surtout d’apporter notre pierre à l’édifice en tant qu’individu impliqué dans une cause, un projet ou une entreprise.

Ce qui nous amène donc au Community manager qui sera en charge de développer ce comportement et cette implication au sein des personnes qui s’intéressent au projet, de trouver le moyen d’obtenir des avis, mais également des propositions pour satisfaire au mieux les attentes des abonnés et donc potentiellement des futurs clients.

Ainsi un community manager impliqué et efficace pourra développer et mettre en avant une image de marque, mais également permettre une réelle avancée dans la visibilité et dans les propositions que la communauté pourra apporter. Pour une société, avoir un chargé de marketing est utile, mais obtenir les idées directement de son audience et de sa communauté est un atout indiscutable. Une entreprise qui écoute est une entreprise qui avance.

Community manager WZFprod

II) Les actions du Community manager.

Dans cet article nous n’allons pas vous dévoiler les recettes d’un bon Community manager, mais nous vous montrerons les points importants d’une stratégie de communication en adéquation avec les réseaux sociaux.

1) Sur quels réseaux sociaux ?

Nous avons au sein de WZFprod plusieurs réseaux sociaux favoris voici ceux que nous exploitons au maximum :

  • Facebook : Tout le monde connais Facebook, le réseau social par excellence pour démarrer sa stratégie. Il faudra créer une page, développer sa communauté d’abonnés mais également mettre en avant son contenu, consulté les statistiques pour développer l’impact de ses publications etc.. Facebook est un outil convivial mais également très utile pour se faire connaitre ou se developper, vous pourrez ainsi récupérer les avis de vos clients après vos prestations, mais également tenir informer votre audience de vos nouveautés, offres promotionnelles etc…
  • Twitter : Le petit oiseau bleu à lui aussi sa place dans nos réseaux favoris, mais avec une stratégie différente, car ici vous aurez l’occasion de pouvoir intéresser et de vous faire remarquer de vos nouveaux abonnés mais également de developper votre audience directement grâce à votre contenu et vos mots clés . En effet twitter permet de l’actualité en temps réel mais surtout d’avoir accès au monde entier grâce au Hashtag (#) La promotion de votre contenu ne sera donc pas limitée à vos abonnés mais bel et bien au monde entier.
  • Google plus : Ce réseau social social bien que mal aimé a lui aussi beaucoup d’utilité, il se gérer un peu comme Facebook, excepter que votre entreprise / Raison sociale / Association… prendra la forme d’un profil à faire évoluer et à developper grâce à différents « cercles » de connaissances. Son principal avantage est d’être relié à google, et un lien vers votre site web par exemple augmentera directement son référencement sur le moteur de recherche.
  • Linkedin : Réseau principalement professionnel, pour ce réseau, nous mettons en avant les publications directements en relation avec votre entreprise, votre développement, vos recherches d’effectifs, vos résultats mais également les avancées positives de votre structures. Ce réseau social est un outils très intéressant pour créer une communauté qui cherchera à comprendre votre action et votre développement.
  • Instagram : Terminons avec le réseau social de l’image .En quoi est il important pour une entreprise de poster des photos et de developper son audience visuelle? Tout simplement parce que Instagram est un reseau de partage d‘émotions, et d’images fortes, montrez vos réussites, faites découvrir votre contenu, et surtout donnez envi à vos abonnés de connaitre une entreprise qui a à coeur de partager ses victoires, ses projets mais également de promouvoir cela grâce à des photos soignées qui auront un impact sur le réseau .

 

Ces réseaux sont les principaux à mettre en avant, bien sur il en existe de nombreux autres : Pinterest, Tumblr, Flickr, Snapchat…

Stratégie

Stratégie

2) La stratégie d’un Community manager.

Un bon Community manager devra être efficace et avoir du discernement quant à son action au sein des réseaux sociaux grâce à plusieurs étapes.

a) Choisir les bons réseaux sociaux

En effet, même si nous vous avons cité précédemment les réseaux sociaux à privilégier, il ne sera pas toujours nécessaire de se focaliser sur l’ensemble de ces réseaux mais parfois juste 1 ou 2 selon votre activité : Une société de vidéo surveillance n’aura peut être pas la nécessité de publier les photos de ses installations sur Instagram par exemple. Un bon manager saura donc vous conseiller sur les bons moyens de vous mettre en avant.

b) Choisir le contenu et les publications

Un autre point important pour une bonne gestion de réseaux sociaux est de savoir diffuser du contenu de qualité qui répondent à certains points importants :

– Cette informations est elle utile?

– Pouvons nous obtenir un retour d’avis, ouvrir un débat au sein de la communauté?

– Cet article met il en avant votre structure?

Voici quelques points importants mais il en existe beaucoup d’autres. Une bonne vision de votre contenu vous permettra de maitriser l’évolution de votre audience et l’augmentation de votre visibilité.

Les publications auront un impact direct sur votre nombre d’abonnés et sur leurs réactions, avoir l’avis et les conseils d’un professionnel du web pourra vous éviter un buzz négatif (bad buzz) et donc de ternir votre image.

c) Choisir de mettre en avant du contenu et d’assurer sa promotion.

Vous organisez un événement, l’anniversaire de votre société ? La sortie d’un nouveau produit ? C’est l’occassion de mettre les bouchés double sur la communication. Choisir de mettre l’accent sur un point clé pour assurer votre évolution commerciale.

Le community manager pourra également proposer de définir un budget supplémentaire de mise en avant de contenu, Pourquoi ?

Aujourd’hui, devenir visible n’est pas chose facile, il faut donc utiliser d’autres moyens afin de cibler l’audience de votre contenu et ainsi mettre votre profil / Page en avant .

 d) Assurer le suivi du contenu et de comprendre les statistiques.

Chez WZFprod, nous faisons chaque mois un état des lieu de l’évolution des réseaux sociaux, de l’augmentation de l’audience, des publications favorables ou défavorables.

Ainsi vous aurez la possibilité de voir l’impact de nos services en toute transparence

Alors qu’attendez vous pour commencer à vous mettre en avant ?

Contactez Nous

 

 

 

 


  • 0
ACADEMIE_GI

Entrez dans l’académie GI avec WZFprod

Depuis quelques temps, vous avez vu défiler quelques news sur un projet que WZFprod soutient : L’académie-GI

En effet nous constituons depuis la création de cette société l’équipe de communication.

Nous revenons aujourd’hui sur ce concept, mais également sur notre place dans cette académie.

I) L’académie GI : Les fondements de ce concept.

 

AcadémieGI_préparation

Les stagiaires se préparent

Le contexte politique que nous vivons actuellement met en valeurs certains types d’hommes travaillant habituellement dans l’ombre, il s’agit des commandos d’élites , GIPN, GIGN, RAID… Tous ces hommes ont pu récemment nous prouver leur courage et leur force d’esprit face à des situations qui peuvent parfois glacer le sang.

Beaucoup d’entre nous respectent ces hommes, et leur mental à tout épreuve… Imaginez pouvoir vous mettre pendant quelques jours dans la peau d’un de ces commandos, avec la gestion du stress, le dépassement de soi constant, l’esprit d’équipe qui compose l’essence même de ces personnes hors du commun.

Tel est le leitmotiv de l’académie GI.

Pendant une période de 60h. vous vivrez au sein d’un groupe, vous serez exposé à des épreuves qui vous pousserons à dépasser vos limites, la cohésion sera essentielle à votre réussite.

Vos peurs seront le vecteur de votre évolution.

Vous serez encadré par des anciens membres du GIPN, tel que Christophe H, des policiers en activités ainsi que des professionnels du sport.

Test de resistance

Test de resistance

II) WZFprod au sein de l’académie.

Comment WZFprod a-t-elle rejoint l’académie ?

Tout simplement car en tant que passionnés de sport et des valeurs de l’armée et des forces de l’ordres, nos avons proposé notre aide pour le développement de la communication à Christophe lors de la création de L’ AGI.

Nous avons ainsi pris place dans la création complète de la stratégie de communication et des démarches à suivre pour faire connaitre ce concept.

Quelles sont vos activités dans l’académie ?

La stratégie de communication d’une entreprise est essentielle pour son évolution. Nous devions donc agir sur plusieurs points dans un premier temps :

– La création du site Web : Un site internet a aujourd’hui moins de présence et d’interactions qu’auparavant, notamment à cause des réseaux sociaux, il reste néanmoins essentiel à une entreprise pour constituer une « ancre » sur le web et réunir ses actus, données sur un support qui sera moins éphémère qu’un post sur un réseau social. Visitez le site web de l’académie ici.

ACADEMIEGI_website

Site web de l’academie GI

– La présence sur les réseaux sociaux : Ils sont des vecteurs essentiels de la communication actuelle. c’est pour cela que la création de la page Facebook Académie-GI fut très rapidement crée. Nous rejoindrons twitter à la suite du stage d’avril pour profiter des nombreuses news disponibles.

Académie_G_Fanpage

Académie GI Fan page

 

– Le développement de la communauté : Pour se faire connaitre il faut pouvoir intéresser son audience, là entre en jeu le community manager qui assure une vie sur les réseaux sociaux, répond aux questions, ainsi que poste des articles, news pour inciter les abonnés à devenir des membres actifs de la communauté.

Puis pour augmenter la visibilité :

– Création de supports vidéos : Pour mettre en avant un concept, il faut savoir être percutant, c’est pour cela que nous avons rapidement créé une vidéo pilote pour faire découvrir en quelques secondes les valeurs de l’académie.

Puis à la suite des stages, de nombreux contenus viendront agrémenter la campagne de communication grâce à la participation de l’équipe audiovisuelle de WZFprod

Une petit aperçu des réalisations publiées à ce jour :

Vidéo Pilote

[youtube]https://www.youtube.com/watch?v=RBGBHc6a_vc[/youtube]

Teaser Avril 2016

[youtube]https://www.youtube.com/watch?v=43VUnNIecY0[/youtube]

– Création de supports Photos : Notre équipe contient également des photographes, ainsi nous pouvons diffuser des images avec un fort potentiel de communication pour ainsi multiplier les impacts auprès des potentiels futurs participants ainsi qu’aux stagiaires qui ont la volonté de retrouver leurs propres aventures dans l’académie.

Tir à l'académie GI

Tir à l’académie GI

Et enfin pendant et après les stages :

– Suivi de communication : Il faut, pendant les stages profiter de la surcharge d’actualité ainsi que du pic d’audience dut aux news en direct, aux réactions de la commauté face aux publications du community manager ainsi que répondre aux possible questions des activités sur les réseaux sociaux.

(à noter que les stagiaires n’ont pas accès aux médias, ni à leurs téléphones pendant le stage, ils sont coupés du monde extérieur)

– Merchandising : Pour permettre de faire revivre le stage et de faire un peu la promotion autour de soi, nous proposons à la vente des albums photos, ainsi que des packages de photos promotionnelles personnalisées.

Album_Photo académie-GI

Album Photo académie-GI

Nous développons actuellement de nouvelles formes de produits qui vous seront dévoilés plus tard.

– Mise en avant du concept : Suite à toutes ces créations nous établissons un calendrier de publications et de retour sur expérience pour faire évoluer le stage et proposer à chaque fois des nouveautés.

 

Voici donc un petit retour  sur notre travail au sein d’une société qui nous a confié l’entièreté de sa communication.

Si vous aussi vous cherchez une équipe de professionnel pour se mettre au service de votre stratégie publicitaire,  n’hésitez pas à visiter ce lien pour connaitre nos prestations 

J’espère que cet article vous a plu, si c’est le cas n’hésitez pas à laisser un commentaire, ici ou sur Facebook / twitter

à Bientôt sur WZFprod.

 

 

 

 


  • 0

[Army Short Movie] Les équipes de tournage supplémentaires

Bienvenue à tous pour ce nouvel article.

Tout d’abord, si vous avez raté la première partie du tournage c’est toujours ICI

Comme dans les précédents articles, nous nous consacrerons encore au tournage de la partie action de notre court métrage, mais cette fois ci pour un nouveau point :

La création des équipes de tournages supplémentaires.

Pour ce Week end de tournage qui s’annonçait plutôt compliqué, nous avons décidé de développer plusieurs « zones » de tournage, nous permettant ainsi de réaliser un tournage plus rapide mais également de ne pas se faire piéger par le temps limité dont nous disposions.

Au niveau des contraintes , il convient de rappeler que ce tournage est au format 4K DCI pour un mastering final en 2K DCI.

Resoluciones-4K-con-TV

La 4K en image

 

Passons donc aux différentes équipes mise en place.

Les équipes Images et sons.

Contrairement au premier Week end de tournage, cette partie action nécessitée une mise en place visuelle un peu plus importante du fait du nombre de plans à tourner, mais également du nombre de supports ( stabilisateur, etc) à utiliser.

Pour la partie image nous avons donc été assez regardant sur les caméras utilisables mais également la machinerie possible à notre disposition.

Nous avions donc :

Coté machinerie : 

– Un trépied lourd Vinten.

Trépied lourd Vinten

Trépied lourd Vinten

J’avoue apprécier ce genre de trépied, il est effectivement assez imposant et difficile à déplacer, néanmoins sa tête fluide ultra précise, et sa capacité de charge en font un allié très intéressant dans la production de fiction.

– Une crosse épaule :

Jordan et la crosse Caméra

Jordan et la crosse Caméra

Le tournage à la crosse est un style de tournage que je maitrise assez bien, retranscrivant assez bien l’énergie de l’action pendant les combats.

– Le stabilisateur Movi

Geoffrey et le Movi

Geoffrey et le Movi

Pour ce genre d’outil, nous avions l’habitude d’utiliser des steadycams avec harnais mais pour cette production c’est un des acteurs ( Geoffrey /colt ) travaillant lui aussi dans le milieu de l’audiovisuel (vous pouvez d’ailleurs retrouver son travail ICI.) qui nous a amené un de ces stabilisateurs nouvelle génération. Ce genre d’accessoires change totalement la vision de la prise de vue mais nous reviendrons sur cet outil lors de l’article sur le retour complet du tournage.

Coté caméra 

Au niveau du matériel de base nous disposions déjà d’un GH4R + Lot d’optiques Samyang VDSLR 14/35/85mm

La bonne nouvelle fut amenée par mon stagiaire (et futur cadreur ( si il est sage)) Clément qui décida de s’équiper en GH4R pour ce court métrage, et ainsi prendre ses marques pour le tournage de son film de fin d’année : un petit tour ICI

 

Clément "concentré"

Clément « concentré »

Avec son école, il eut également à disposition un panel d’optiques fixe (14/50 / 100mm) pour compléter notre arsenal.

Geoffrey (colt) nous proposa également sa nouvelle caméra : le Sony A7SII

Nous avions donc une équipe de 3 cadreurs avec un rôle bien spécifique :

– Clément était en charge des plans fixes au trépied

– Jordan s’occupait des plans d’actions et suivis à l’épaule

– Quant à Geoffrey, le Movi et le Sony A7SII étaient parfaits pour les longues séquences de déplacements fluides.

L’option Drone

Comme je vous l’ai souvent dit dans les articles, chez WZFprod, le contact entre les gens est primordial. C’est pour cette raison que nous profitons de chaque occasions pour établir un dialogue avec le maximum de personnes possibles, c’est ainsi qu’au détour d’une rencontre lors d’une prestation, Hugues, un pilote de drone fût intéressé pour se joindre à l’aventure du army short movie. Vous pouvez d’ailleurs le retrouver ICI . Il nous apporta ainsi les moyens d’obtenir des prises de vues aériennes en 4K grâce notamment au drone DJI phantom 4K.

Le drone en attente

Le drone en attente

Coté son

Au son, on retrouve Bastien déjà présent sur la première partie du tournage, nous n’avons pas eu la possibilité d’avoir plusieurs preneurs de son, mais Bastien, fort de son professionnalisme, a su mener sa tache d’une main de maitre quasiment sans râler ( c’est vrai, il n’a râlé que 85% du temps, c’est assez peu finalement ).

Max en train de râler justement

Bastien en train de râler justement

Coté Lumière, électricité 

Pour cette partie, je fais confiance depuis les débuts de WZFprod à Fred , membre constant de l’équipe WZFprod.

Il a du retrouver les habitudes des tournages avec peu de budget, avec les spots de chantiers, comme éclairage direct ( éclairage volontaire ) mais également pouvoir rehausser les ombres, avec des panneaux LED, des minettes sur batteries etc…

Fred en pleine discussion avec Geoffrey et clément

Fred en pleine discussion avec Geoffrey et Clément

Un petit point important sur lequel nous reviendrons dans le tournage, nous n’avions accès à l’électricité, il fallait donc trouver un moyen de la faire venir à nous pour régler les problèmes que cela engendrait : Make up, projecteurs, batteries caméras etc…

C’est à ce moment là que Rog alias Bizu dans le film nous proposa l’utilisation de son groupe électrogène de 3000W ( encore une prière au dieu du tournage qui fût exaucée)

Coté Logistique

Étant conscient que la tache n’allait pas être simple pour gérer le planning, les acteurs, les éléments logistiques … La présence d’un coordinateur technique me parut nécessaire . J’ai donc recruté un nouveau stagiaire recommandé par une ancienne professeur lorsque j’étais moi même en formation.

Max en pleine gestion des acteurs pour le planning

Max en pleine gestion des acteurs pour le planning

 

Et voila Maxime qui se rajouta à l’aventure. Je pu lui confier notamment l’organisation des scènes pour les make-up, les déplacements pour récupérer les acteurs et les emmener au lieu de tournage et quelques autres mésaventures mais ceci vous est réservés lors d’un prochain article.

Cette expérience me permis de découvrir quelqu’un de volontaire et qui ne baisse pas les bras lors des difficultés, de la fatigue et des multiples problèmes d’un tournage.

Le Maquillage

Qui dit film de guerre, dit forcement blessures, brulures, sang … etc . Il nous fallait donc une maquilleuse à la hauteur.

Pour cela je pris le pari de recontacter une Make up artist que je connaissais d’une précédente réalisation, et qui avait fait preuve d’un très bon esprit sur le tournage malgré la charge de travail pour elle.

Laurie en retouche Make-up

Laurie en retouche Make-up

Laurie : ( Art atelier pour ses coordonnées ) fut donc en charge de  la réalisation Make-up VFX . Elle réussit dans des conditions plus que défavorable à sortir des réalisations très convaincantes, permettant de montrer des gros plans sans avoir honte de le filmer :).

Coté catering 

Pour nourrir tout le monde il nous fallait cette fois un vrai catering. N’ayant jamais vraiment du faire face aux besoins importants d’une équipe, nous fûmes heureux d’avoir la proposition de Caro,  la compagne de Fred notre machino/electro qui se proposa de nous réaliser la cantine.

Et bien, qu’elle ne fut pas notre surprise lorsque Fred nous apporta le nécessaire pour 2 jours de tournages avec 4 repas possibles par jours, en sachant que l’équipe du samedi était composée de 15 personnes et celle du dimanche de 25 personnes.

Nous ne pouvons que la féliciter d’avoir réussi cette prouesse avec le maigre budget alloué à la nourriture ( plus de détails dans l’article spécial tournage)

Coté Making of et Photos

Pour ce projet, l’objectif était de se faire plaisir mais ce serait vous mentir si nous vous disions que la communication autour de cette mobilisation n’as pas été prévue.

Nous avions à coeur de vous faire vivre une production au sein de WZFprod, qui à permis par la même occasion de développer nos stages « immersions ». (les détails ici)

Il fallait donc mettre les moyens nécessaires pour avoir assez de contenus à vous faire partager .

Pour cela nous avons eu la chance d’avoir :

Julie : Photographe dans l’équipe de WZFprod, et en phase d’intégrer l’équipe permanente pour nos prestations.

Julie pendant une pause entre deux photos

Julie pendant une pause entre deux photos

Romain : Stagiaire cadreur qui remplaça au pied levé un de mes caméraman blessé peu avant le tournage.

Romain en action

Romain en action

Rog (acteur) : Qui nous a monté un VLOG tournage (disponible ici) 

Cyril  (acteur) : Qui nous a fait quelques photos pour compléter les reportages déjà disponible.

Nous pouvons encore les remercier pour leur travail, (même si le making of de Romain est encore en montage : son profil est ici c’est donc à lui qu’il faut se plaindre pour le faire accélérer ) car si aujourd’hui vous pouvez avoir un aperçu si détaillé de cette aventure c’est grâce à eux.

Voici donc les personnes qui ont rendu cette aventure possible, et qui ont accepté de se prendre au jeu de la production de court métrage.

à Bientôt pour les articles :

La recherche des décors/ et équipements (armes, vêtements, véhicules)

Les deux jours de tournages

Le bilan du tournage.

 

Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à mettre un petit like et à nous rejoindre sur la page Facebook ICI et à commenter, ça fait toujours plaisir d’apprendre à vous connaitre 🙂 .

 

 

 

 

 

 


  • 0

[Army Short Movie ] Le Casting des acteurs / figurants .

Dans cette partie, je vais traiter exclusivement de la partie Figurant / Casting que la partie action de ce court métrage demandait.

En effet, pour mener à bien le tournage, nous avions besoin de pas mal de figurants mais surtout de trouver les rôles principaux qui apporteraient la légitimité à cette production.

Pour faire la liste des différents personnages : il nous fallait donc :

Le secrétaire d’état, le méchant principal, et beaucoup de figurants… dans un ordre de 20/30 environ, regroupant d’ailleurs plusieurs qualités pour certains .

11051928_455348651338982_8935963564187534030_o

Les figurants au combat.

 

Commençons par le plus important :

Le choix des rôles principaux

Pour cette partie, vous êtes normalement au courant que le commando et le Major avaient déjà été caster pour le tournage de la première partie (CF retour tournage ici)

Il nous restait donc à trouver le secrétaire d’état, ainsi que le méchant qui tient le kidnapping.

Les personnages principaux

Pour le méchant principal, on peut dire que j’ai simplement eu de la chance de connaitre un ami ayant fait du théâtre et regroupant les qualités autant physiques (grand, barbu, imposant et charismatique) que la possibilité de jouer un rôle en étant crédible, après quelques essais, nous nous entousiasmions déjà sur le fait qu’il rejoigne l’aventure.

Cyril ou "le méchant" qui prépare sa prise avec le sourire

Cyril ou « le méchant » qui prépare sa prise avec le sourire

Pour le secrétaire d’état, j’eus recours à un petit vivier méconnu pour le cinéma en France : Cinéaste.org . La possibilité de pouvoir diffuser de multiples annonces à permis contre toutes attentes de recolter pas mal de réponses pour le rôle.

J’ai pu ainsi faire mon petit marché au travers de candidatures assez différentes. Mon choix fut porté par l’engouement et les propositions qu’un des prétendants a donné au projet.

12697469_452877084919472_1367994874642821878_o

Patrick, le secrétaire d’état, en pleine séance de maquillage avec Laurie notre Make up artist

 

J’ai à coeur, pour ce genre de projet qui requiert une participation volontaire de tous, de laisser une grande part à la participation de chacun, et ainsi de créer, en respectant bien sur le script original, une oeuvre regroupant la touche personnelle de tous . Ce qui a très bien marché pour ce court métrage.

Les figurants

Il ne faut pas oublier que cette production est une auto-prod, c’est à dire que nous ne voulions pas perdre de l’argent dans cette réalisation. Pour cela il nous fallait trouver des figurants, mais penser aussi que les figurants nécessaires devaient être équipés d’armes et de tenues militaires.

J’ai donc naturellement visé les passionnés d’airsoft voulant se prêter au jeu du cinéma.

C’est grâce notamment à la collaboration du magasin « all-airsoft «  que nous avions pu contacter par le biais de leur plateforme pas mal de personnes.

10497405_863521633740023_7600856756309506403_o

Également, les différentes relations des acteurs et des membres de l’équipe ont permis de rassembler les dernières troupes.

Je voulais néanmoins ne pas me limiter sur le nombre de protagonistes, par expérience, le fait que la production soit bénévole fait courir le risque de nombreux désistements et malheureusement nous n’avons pas échappé à la règle : sur les 30 personnes attendues, nous n’avons finalement pu compter que sur 17 d’entre elles.  Nous avons donc mis à contribution quelques personnes de notre équipe pour les faire mourir dans des conditions atroces 🙂

Les acteurs à l'attaque !!

Les acteurs à l’attaque !!

Les acteurs et figurants étant trouvés, il fallait en parallèle régler tout les autres aspects de la production.

Les articles suivants seront centrés sur :

La composition des équipes de tournage supplémentaire

La recherche des décors/ et équipements (armes, vêtements, véhicules)

Les deux jours de tournages

Le bilan du tournage.

 

Vous avez aimé cet articles, n’hésitez pas à mettre un petit like et à rejoindre la page Facebook ICI 


  • 0

Army Short Movie partie 2 [Retour tournage]

Bienvenue encore une fois pour un nouvel article tournage !!

Il y a 3 mois nous décidions au sein de WZFprod de tourner un court métrage sur le genre « Film de Guerre » un projet un peu fou qui s’est développé dans une proportion que nous n’aurions pas pu prévoir.

12698526_452875774919603_6229313885648835037_o

Snake en approche @Julie Claudel

 

Si vous n’avez pas encore découvert les débuts de cette aventure je vous invite à lire le premier retour tournage juste ICI !!!

Alors la question que vous devez vous poser ( on suppose que le sujet vous intéresse) est :

Le programme de cette seconde partie du tournage

Pour faire un léger retour sur nos contraintes, ce tournage a été décidé en parallèle de notre activité principale, nous n’avions donc pas la possibilité logistique et temporelle de faire un tournage qui s’étalerait sur plusieurs mois, en rajoutant le fait qu’un tournage de fiction sans production financière solide, à toujours des risques d’abandons ce qui rend sa faisabilité assez réduite si le projet dure dans le temps.

Cette précision faite, nous avions choisit le 6/7 février, pour des raisons d’organisations des acteurs et de l’équipe technique.

Le programme était donc de finir le film et surtout de tourner la partie combat/action.

Nos objectifs étaient donc :

Le Casting des acteurs / figurants .

La composition des équipes de tournage supplémentaires

La recherche des décors / et équipements (armes, vêtements, véhicules)

Les deux jours de tournages

Le bilan.

12694512_452876654919515_8777484314035366483_o

Petit Brief avant de continuer @Julie Claudel

 

Vous pourrez découvrir ces points dans les articles correspondant dans les jours qui viennent.

En attendant, voici un aperçu du tournage en visionnant le Making of non officiel réalisé par les acteurs .

(Attention il y a une restriction de diffusion uniquement sur Ordinateur)

 

N’hésitez pas à partagez ce premier article et à rejoindre la page Facebook : ICI  

À Bientôt 🙂

 

 

 


  • 0

Court métrage partie 1 [Retour Tournage]

Bonjour à tous pour ce nouvel article. Aujourd’hui nouvel article sur le tournage de notre prochain court métrage, le thème : Sauvetage commando.

 

Tournage Army Short movie Scène 6

 

Pourquoi un court métrage et pourquoi ce thème ?

Tout au long de l’année WZFprod assure un service auprès d’entreprises, de particuliers, et d’associations. Nous avons à coeur de répondre aux exigences de tous. Malgré cela, nous avons décidé de prendre un peu de notre temps pour réaliser un court métrage où cette fois les exigences viendraient de nous.

Étant des passionnés de cinéma, et influencé par de nombreux genres de film, nous nous sommes néanmoins mis d’accord pour partir sur le thème d’une mission commando (aucuns spoilers dans ce post) . En effet prendre part à la réalisation d’un film de guerre est un rêve de gamin pour beaucoup d’entre nous … (oui on est fan du soldat Ryan :)).

petite pause après le lever de soleil

 

Comment le projet a démarré ?

La genèse de ce projet est venu de Jordan Motyl (réalisateur) et de Florent Garcia (monteur/motion designer) . Un coup de téléphone et une envie de créer nous ont suffit.

Il s’en suivit l’écriture par Jordan avec les retours de Florent pour les besoins et la logistique du tournage.

Pour les délais, nous n’avons pas la prétention de révolutionner le genre, mais de nous faire plaisir dans une ambiance professionnelle. L’écriture du scénario à commencer le 12 Octobre, le premier tournage fut réalisé le 19/20 décembre. (donc ce fut rapide.)

IMG_1742

Mise en place de la scène 7

 

Pourquoi un tournage si rapide ?

Nous pouvons vous avouer que le mois de décembre n’est pas le plus gros pic de notre activité. Il nous semblait donc judicieux d’utiliser ce temps pour le mettre à profit de la création plutôt que de rattraper la dernière saison de Games Of Thrones.

Autre point important, le tournage devant se segmenter en plusieurs Week-end de tournage, ceci nous a laissé la possibilité de tourner les autres scènes au début de l’année 2016.

DSC_0117

Action !

 

La préparation du tournage partie 1

Pour le tournage du 19/20 décembre, il s’agissait de tourner les scènes d’immersion et d’infiltration du commando.

Nous devions donc trouver les acteurs (bon jusque la pas de surprises), les lieux de tournage notamment une forêt, ainsi que le lieu pour tourner la scène de Briefing du commando.

Notre partenariat avec le programme Académie-Gi nous à permis d’avoir accès à un cadre hors norme pour le tournage en forêt.

Pour les acteurs nos relations nous on conduit à contacter une équipe d’airsoft pour créer le commando. En effet , Charly (Atlas) est un des amis du réalisateur, de ce fait le projet lui a permis de mélanger sa passion et un bon moment au sein d’un tournage.

IMG_1760

Tournage+ Making of

 

Grâce à sa coopération et à son expérience en airsoft, nous avons pu nous décharger de la partie « militaire » et nous concentrer uniquement sur la réalisation technique du film.

Pour le briefing, notre collaborateur à l’année pour le sport tambourin, Christophe Garnier a mis à notre disposition gracieusement un local de son club respectif de tambourin à Viols le Fort .

IMG_2521

Préparation de la salle de Briefing

 

Il nous manquait juste un élément :  le major pour diriger et informer le commando. Pour cette étape notre collaboration avec l’académie GI à encore servi, puisque c’est Christophe le créateur du programme qui à souhaité nous aider dans ce projet et nous superviser pour la partie un peu plus  » formel » de ce genre de mise en scène.

IMG_1779

Le matériel et la partie technique

Pour ce tournage, nous voulions une réalisation cinéma, ayant acquis récemment le Panasonic GH4R, nous avions à disposition de la 4K cinéma 24p.

Pour les caméras supplémentaires : (mais non utilisé pour le premier tournage : 2 BMPCC,  1 Canon 5DMKIII, 1 Canon 6D et 1 Go pro hero 4Black édition.

Pour le son : Rode NTG2 + Perche Rode + Deadcat Rode + Pistolet.

Pour la machinerie : Flycam 5500 pour le stabilisateur, crosse filmcity FC-03, Trépied Sachtler, et slider  1m .

Pour la lumière : Je ne voulais pas de nuit américaine, j’ai donc décidé de n’utiliser que des sources ponctuelles de lumière très légere et souvent ignorée : les minettes de reportages mais non fixées directement sur la caméra, un opérateur s’occupait de placer la bonne ombre pour obtenir un contraste intéressant.

DSC_0114

Scène 5 prise 12 « clap »

 

Le tournage

Les horaires de tournage : Pour prévoir et gérer au mieux le temps de shooting, nous devions étaler les scènes de manière raisonnée.

Ce premier Week end de tournage ne contenait que des scènes sans « combat » il fallait réfléchir comment il pouvait se terminer dans les temps.

Pour cette période nous avions 2 contraintes : les scènes contenant des dialogues et la météo.

J’ai donc donné rendez vous aux acteurs à 11h sur le lieu de tournage, ainsi la préparation puis l’après midi servirait au tournage de la scène juste avant les combats.

La tombée de la nuit étant le facteur limitant de nos horaires de tournage. Nous avons ensuite pris le chemin de Viols le fort pour tourner la scène de briefing (intérieur donc la nuit n’avait pas d’impact) puis la scène de préparation du commando qui, part contre, se déroulait en pleine nuit donc nous  étions calé pour le samedi .

IMG_5247

5h00 Démarrage de la progression

 

Pour la suite cela se complique, en effet la pluie ayant fait quelques brèves apparitions, nous étions un peu stressés sur la tournure des événements, mais bon après 12300 prières et 500 offrandes à tous les Dieux que nous connaissions, il semblerait qu’un d’eux nous ai écouté (malheureusement il ne nous a pas laissé de carte de visite donc pas moyen de vous donner plus d’éléments sur nos convictions)

Le dimanche 20/12 le tournage démarra à 5h00 puisque le commando devait commencer son infiltration de nuit. et le réalisateur voulais un lever de soleil progressif dans les images.

Malgré les horaires assez strictes les scènes étaient malgré tout assez simple puisqu’il fallait juste filmer la progression du commando dans la foret.

IMG_5262

Dernière scène de la journée en préparation

 

Et la suite ?

Le prochain tournage est programmé pour le 6/7 février 2016 et nous en profiterons pour vous proposer à nouveau un stage en immersion pour 3 d’entre vous.

En attendant découvrez l’envers du décor avec le Making of :

 

Cet article vous a plus? n’hésitez pas à vous rendre sur la page Facebook  et à mettre un petit like ça fait toujours plaisir et nous donnera envi de continuer à vous donner des retours sur nos travaux.

à Bientôt

 

 

 

 

 


  • 0

Run With Me 2016 [Retour Tournage]

IMG_2463Bonjour à tous,

Pour ce nouvel article retour sur le tournage de la nouvelle saison de Run With Me : Run With Me 2016

 

Run With Me : Qu’est ce que c’est ?

Pour ceux qui découvre cette série, sachez que run with me est un concept qui en est déjà à sa 3ème saison retranscrite en vidéo : Voir Saison 1 et Saison 2

Il s’agit d’un programme de coaching créé par le Coach Puma : Christophe Pétagna. Le concept est simple : Permettre aux participants de courir leur premiers marathons/semi marathons

La première saison se déroulait pour le Semi-Marathon de la grande Motte

La deuxième pour le Marathon de Montpellier

Et pour cette nouvelle saison : Cap sur le marathon de Paris

Jordan Motyl et Christophe Pétagna (reconnaissance du parcours running)

Jordan Motyl et Christophe Pétagna (reconnaissance du parcours running)

 

Run With Me 2016 : Les nouveautés ?

Tout d’abord pour cette saison nous quittons le sud de la France pour la capitale.

Cette année, venez découvrir la préparation pour le marathon de Cheverny à Paris par Christophe Pétagna , 20 participants novices ou avertis à la conquête d’un défi personnel, courir 42,195 Km.

Nos partenaires : Le magazine Joggeur, Puma Running.

Logo-JOGGEUR-vecteur

Le tournage ?

Pour cette année le tournage de la série a pris de nouvelles proportions.

En effet, nous devions nous déplacer à Paris pour suivre les entrainements. Le premier regroupement s’est déroulé le 12 Décembre 2015.

Niveau matériel :

Petite évolution du coté vidéo :

  1. Caméra : GH4R
  2. Optiques : Samyang VDSLR 14/35/85mm
  3. Bague d’adaptation : Zonghi Mitakon turbolens M43/Canon
  4. Crosse épaule : Filmcity FC03
  5. Carte SD Sandisk extrem pro 64GB

Pour les interviews, nous devions être léger et polyvalent : un zoom H1N avec Bonnette anti-vent fut amplement suffisant.

Le format de tournage : 4K UHD 25p et FHD 96FPS

4K_UHD-0114

Pourquoi avoir changer de caméra ? et pourquoi la 4K ?

Pour la saison 2 de Run with Me nous avions expérimenté le tournage en BMPCC avec les avantages (images FLAT, codec, compacité) et les inconvénients ( Autonomie, stockage, accessoires)

Pour cette saison nous avons pas mal de contraintes, notamment les délais de production : 10 jours pour sortir l’épisode après le tournage donc la BMPCC était difficilement exploitable du au fait de la colorimétrie sur resolve obligatoire. et surtout des 150go de vidéos/tournages.

Le GH4 me parut donc une très bonne alternative, pourquoi ?

La 4K permettant d’ajouter des mouvements de caméra à volonté gràce à une sortie finale en FHD.

Les ralentis qui, utilisés avec parcimonie amènent un cachet supérieur aux vidéos et le choix d’utiliser un profil standard ou flat selon nos envies. Autre point négatif et positif en même temps : le codec, d’habitude je peste contre le 4:2:0 8bit mais pour le coup tenir 1h25 de 4K sur 64go c’est assez sympa.

Photo Fred Poirier (1)

Et finalement le premier épisode ?

Pour le premier regroupement, nos contraintes étaient de trouver un moyen de se déplacer rapidement dans les rues de la capitale pour suivre le running d’échauffement de 7km sur les bords des quais de Seine.

Solution : Une membre du magazine Joggeur avait un scooter, étant donné que pour les deux précédents run with me le scooter avait prit une place importante, je maitrise maintenant le cadrage en mouvement motorisé :).

Photo Fred Poirier (4)

La météo : Et oui, le climat parisien nous a changé de l’ambiance Montpelliéraine: Au programme, grisaille et pluie. Pour venir à bout de ce petit soucis, les méthodes les plus simples sont souvent les meilleures : Sac plastique sur la caméra et chiffon doux pour les gouttes sur l’objectif.

Photo Fred Poirier (6)

Enfin plus personnellement, le tournage se termina environ à 11h30 en sachant que le train de retour avait un départ à 12h07, Il fallait être croyant dans l’efficacité des transports en commun parisien, mais après plusieurs mètres de course à pieds (au moins nous étions dans le thème) retour à Montpellier sans retard .

Pour finir ?

Vous pouvez découvrir les premières images avec le teaser ici :

 

le premier épisode sortira quant à lui le 29/12/2015 sur youtube mais également dans le magazine Joggeur de décembre 2015.

 

Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le partager et à rejoindre la page Facebook de WZFprod pour toutes les nouveautés.

 

 

 

 

 

 

 

 

 


  • 0
Tournage-vidéo-wzfprod-montpellier

Stage en immersion 19/20 décembre

Bonjour à tous pour ce nouvel article.

Aujourd’hui je vais vous présenter un concept que nous développons chez WZFprod depuis un an :

 

Le stage en Immersion

Alors qu’est ce que c’est?

Vous êtes nombreux à nous demander plus d’explications sur ces projets. et surtout l’utilité etc…

Alors :

Pourquoi favoriser l’immersion ?

Beaucoup de personnes aujourd’hui consultent google pour apprendre, ou du moins essayer.

Mais qu’en est il réellement ?

Est ce que regarder deux vidéos sur youtube sur le cadrage font de vous un cadreur professionnel ?

Bien sur que non, c’est pour cette raison que nous avons décider de mettre notre expérience et nos projets à votre disposition.

11698731_390288611178320_4604873497397868921_o

Comment se déroule un stage en immersion ?

Le stage en immersion est un stage en entreprise, mais vous n’êtes pas la pour subir votre patron mais pour contribuer à une production et apprendre un maximum de choses en un minimum de temps.

Les stages ont des thèmes variés : Réalisation, pré-production, montage, effets spéciaux…etc

Pendant les dates de stages, vous êtes plongés dans une production, c’est à dire que nous vous donnons la possibilité d’observer, de vous instruire mais également de nous aider à la réalisation.

Prenons l’exemple d’un tournage, vous aurez l’occasion de découvrir le montage et le réglage d’une caméra professionnelle, de poser vos questions etc, mais vous pourrez également prendre part à la réalisation d’un éclairage en trois points etc…

Vous avez donc les moyens de vivre votre stage, en observateur mais également en technicien de production.

11411926_397527877121060_2792724959208596484_o

L’immersion oui, mais pour qui ?

Pour ces stages nous nous adaptons à votre niveau :

Vous êtes débutant ? Vous découvrirez les bases de l’audiovisuel en étant plongé dans une ambiance professionnelle, vous êtes déjà éclairé ? Nous vous apprendrons les nuances et fonctions approfondies de chaque corps de métier présent sur le stage.

vous êtes étudiant en audiovisuel ? ou vous avez suivit nos cours ? L’immersion est l’occasion pour vous de découvrir  la réalité de votre futur métier !

12138479_418371531703361_8654098688072169567_o

Un stage oui mais pourquoi un stage payant ?

Oui effectivement le stage en immersion est un stage à participation payante, mais pourquoi?

Tout simplement car vous avez accès à du matériel très couteux lors des tournages ou de la post-production, vous avez également accès au savoir de professionnels qui ne seront pas juste la pour faire leur travail mais également pour vous apprendre leurs savoirs.

De plus, votre sérieux est essentiel pendant cette formation, car pendant que vous apprenez, nous travaillons. il est donc nécessaire pour nous de s’assurer que toutes les conditions seront réunies pour ne pas perturber la production ni votre expérience.

 

Comment s’inscrire?

Rejoignez simplement l’événement Facebook et contactez nous pour recevoir les modalités :

Rejoindre l’événement

 

 

 

 


  • 0

Cours Audiovisuels particuliers et à distance de WZFprod

Bienvenue sur ce nouvel article

Aujourd’hui WZFprod vous propose de découvrir un aspect un peu différent de notre production habituelle.

En effet, étiez vous au courant que notre production avait crée il y a plus d’un an des formules personnalisée de cours d’audiovisuels particuliers?

cours audiovisuels montage

Cadrage

 

1 Les différentes formules de cours audiovisuels

Pour répondre à la demande, nous avons divisé les cours en 2 formules distinctes : les formules à distances et les formules classiques en cours particuliers .

a) La formule classique 

La formule  classique de cours particulier s’effectue en rendez vous à domicile avec un membre de l’équipe de WZFprod, à chaque cours d’une durée minimum de 2h vous disposerez d’un support écrit puis si nécessaire d’une partie pratique avec le matériel mis à disposition par WZFprod pour illustrer le point mis en avant.

Cette Formule est disponible pour les personnes résidants aux alentours de Montpellier. 10km autour de Montpellier (nous contacter pour de plus grand déplacements.)

Les modules disponibles pour cette formule sont :

– Réalisation et scénario.

– Les bases de l’image.

– Le cadrage.

– Le montage.

– L’étalonnage.

cours audiovisuels montage

Montage

 

 

b) La formule Distance

Nous sommes conscient que vous n’habitez pas tous dans l’Hérault. Pour combler ce problème, WZFprod à mis en place une formule « distance ».

Ainsi vous pouvez disposer de multiples thèmes correspondant à un certains nombre de cours d’audiovisuels selon les modules et votre niveau.

L’avantage de choisir notre formule « Distance » ?

Chaque cours comprend une heure par session d’échange via logiciel de visioconférence (skype, FaceTime …) : Ainsi grâce à ce contact, vous n’avez plus à chercher les réponses à vos questions, nous y répondrons et surtout les approfondirons si besoin.

Les modules disponible pour la formule « distance »

– Réalisation et scénario

– Les bases de l’image

– Le cadrage 

– Le montage

– L’étalonnage

– Initiation et approfondissement à l’infographie

– Le traitement du son et prise de son.

cours audiovisuels cadrage

Jordan Motyl et son étudiant Brice

 

C) L’option découverte en immersion

Pour chaque thème choisi vous avez la possibilité de venir, selon les possibilités sur un tournage ou une phase de post-production pour participer et découvrir la production dans un vrai schéma de production.

Ainsi vous aurez l’occasion de découvrir du matériel de qualité cinématographique et surtout de mettre à profit les heures de cours passées avec votre accompagnant.

**Cette option n’est pas réservée uniquement aux personnes résidants aux alentours de Montpellier, néanmoins il vous faudra prévoir le déplacement ainsi que le logement pour la durée de l’immersion.

 

2) Les tarifs 

La formule Classique : – 40€ /h*

     Les cours se déroulent en séance d’une durée minimum de 2h

  • – Forfait 6 séances (12h) : 400€*

Déplacement jusqu’à 10 kilomètres autour de Montpellier inclus

(Nous contacter si vous vous situez plus loin)

 

La formule distance :  30€  / cours + 1h de visioconférence*

  • Forfait 6 cours : 150€*

 

L’option immersion : 350€/immersion**

 

*Le nombre d’heures de cours dépend du thème et du niveau choisi. Veuillez contacter WZFprod pour obtenir les informations complémentaires.

** Les dates des immersions seront données au fur et à mesure des tournages et post-production de WZFprod, l’accompagnant de WZFprod pouvant inclure l’élève sur différents projets en fonctions des différents thèmes choisis.

 

N’hésitez pas à rejoindre la page Facebook de WZfprod pour obtenir plus d’informations ou à nous contacter directement grâce au formulaire de contact

 

Contactez Nous

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


WZFprod Recommandé par StarofService

StarOfservice Top Pro 2016

Rejoignez nous

Profitez de nos offres spéciales

* indicates required

Suivez nous sur Facebook